CYC9000A

Diplôme d'ingénieur Spécialité Gestion des risques


180 crédits Diplôme d'ingénieur Laura TEMIME EPN07 - Industries, chimie, pharma et agroalimentaires

Publié Du 01-09-2018 au 31-08-9999

Publics / conditions d'accès

Prérequis :
BAC +2 scientifique ou technique.

Objectifs

L'objectif principal est de former des ingénieurs capables de :

- quantifier les risques sanitaires liés au travail et à l'environnement pour mettre en place des dispositifs techniques et organisationnels afin de supprimer ou maîtriser les risques industriels

- modéliser les risques complexes

- faire le lien entre la politique industrielle, la politique sociale, les techniques de production et les impacts sanitaires créés par l'activité des entreprises.

Modalités de validation

Préambule 

Le diplôme d'ingénieur Cnam hors temps de travail (HTT) évolue. La mise en place de cette réforme est effective à compter du 1er septembre 2018. Des mesures transitoires sont prévues pour les élèves déjà inscrits à l'école d'ingénieur·e·s à cette date. Les éléments suivants tiennent compte de ces mesures transitoires dont vous trouverez le détail par spécialité et parcours ici. Les mesures transitoires sont valables jusqu'au 30 octobre 2024. Passée cette date, seules les maquettes des cursus réformés seront proposées à tous. L’attribution des éventuelles équivalences sera alors examinée au cas par cas. 

Pour obtenir un diplôme d'ingénieur en modalité HTT au Cnam, il convient de valider plusieurs éléments : 

Enseignements 

  • Un tronc commun composé de 5 unités d'enseignements (UE), constituant un socle scientifique de base similaire, quelle que soit la spécialité ou le parcours choisi. Ces UE dites de "tronc commun" sont codées UTCnnn. Elles sont créditées de 15 ECTS.
  • Une UE d'anglais (6 ECTS) et un test d'anglais niveau B2 (non crédité), Bulats ou équivalent. 
  • Un bloc d’UE, obligatoires ou optionnelles, permettant d'acquérir les savoirs et compétences liés à la spécialité préparée. Il s'agit d'enseignements scientifiques et techniques orientés "cœur de métier" de la spécialité. Ce bloc octroie selon les spécialités de 12 à 21 ECTS.
  • Un bloc d’UE, dites « plug-in », à choisir dans une liste, à hauteur de 18 ECTS à 21 ECTS selon les spécialités, et permettant d'acquérir des savoirs et compétences complémentaires aux UE "cœur de métiers".
  • Une UE, dite « oral probatoire », codée ENGnnn, préalable indispensable à la réalisation du mémoire (voir infra). Cette UE délivre 6 ECTS dans le cadre du diplôme. 

Autres éléments 

  • Un mémoire (projet de fin d'études) élaboré sur la base d'un projet conduit en situation de travail, sur un sujet et des livrables validés par l'enseignant responsable de la filière (ou son représentant en Centre Cnam en Région). Le projet est conduit en situation de travail et représente l'équivalent d'une activité d'ingénieur réalisée sur une période de 6 mois (indicatif). Le projet est négocié par l'élève avec son employeur. Le cas échéant, il peut faire l'objet d'un stage dans un organisme tiers. Le mémoire est crédité de 42 ECTS. Le mémoire d'ingénieur est codé UAMMnn. 
  • De l'expérience professionnelle, codée UAEP01, UAEP02, UAEP03, octroyant un total de 33 ECTS :
    • L’UAEP01, créditée de 9 ECTS, est validée lors du dépôt du dossier d'inscription à l'EiCnam, sur la base du CV, des éléments de renseignement de parcours professionnel constitutifs de ce dossier et par un entretien réalisé par l'enseignant responsable du diplôme ou de son représentant en Centre Cnam en Région. Elle correspond à l’équivalent d’un emploi de 6 mois à temps plein de technicien supérieur ou ingénieur dans la spécialité.
    • L’UAEP02 créditée de 9 ECTS, est validée soit à l’admission de l’Eicnam (avec UEAP01) pour l’élève-ingénieur qui peut en faire l’état, soit au moment de la soutenance du mémoire, après complément de dossier. Elle correspond à l’équivalent d’un emploi de 6 mois à temps plein de technicien supérieur ou ingénieur dans la spécialité.
    • L’UAEP03 créditée de 15 ECTS, est validée lors de la soutenance du mémoire. Elle correspond à l’équivalent d’un emploi de 24 mois à temps plein sur des fonctions classiquement confiées à un ingénieur dans la spécialité .

Validations intermédiaires 

  • Il faut avoir valider les UE UTC + anglais + UAEP01 pour candidater à l'École d'ingénieur·e·s du Cnam (EiCnam)
  • Il faut être inscrit à l’EiCnam pour pouvoir s’inscrire à l’ENG233
  • Il faut avoir validé ENG233 pour pouvoir préparer le mémoire UAMM90 

Conseil générique pour suivre le parcours : 

Afin d’intégrer les principes de l’espace européen de l’enseignement supérieur, en particulier le processus de Bologne, le cursus ingénieur HTT Cnam est constitué de 6 semestres (semestres 5 à 10), pour un total de 180 ECTS. 

Ce découpage en semestres ne représente pas un déroulement obligatoire des études. Le principe d'inscription à la carte, selon son propre rythme, prévaut sur le rythme semestriel. 

Ainsi, s'il faut obtenir les 5 UE UTC + UE ANG + UAEP01 pour valider le premier semestre et avoir le droit de s'inscrire à l'EiCnam, il n'est certainement pas recommandé de « boucler » ce « bloc semestriel » en moins d'un an, et il est conseillé d’y intercaler d'autres constituants tels que les UE « plug-in » ou les UE « cœur de métier ». 

En revanche, l'ordre des UE de spécialité présentées dans le schéma de l'onglet « programme » correspond à un optimum en termes de prérequis et de progression pédagogique

 

180 ECTS
Mathématiques
3 ECTS
Statistique
3 ECTS
Chimie : de l'atome au vivant
3 ECTS
Systèmes d'information et bases de données
3 ECTS
Biologie
3 ECTS
Une UE à choisir parmi : 6 ECTS
Anglais général
6 ECTS
Parcours d'apprentissage personnalisé en anglais
6 ECTS
Anglais professionnel
6 ECTS
Expérience professionnelle
9 ECTS
Examen d'admission à l'école d'ingénieur
0 ECTS
Deux UE à choisir parmi : 12 ECTS
Approches institutionnelles, législatives et réglementaires de la sécurité et santé au travail
6 ECTS
Méthodes et outils d'analyse en santé, sécurité au travail
6 ECTS
Aspects techniques de l'analyse et de l'évaluation des risques liés au travail
6 ECTS
Prévention des risques biologiques
6 ECTS
Prévention du risque chimique et sécurité industrielle
6 ECTS
Prévention des risques physiques
6 ECTS
Épidémiologie et évaluation quantitative des risques sanitaires
6 ECTS
Expérience professionnelle
9 ECTS
Démarche d'estimation des expositions humaines aux polluants des milieux de vie et de travail
6 ECTS
Evaluation des risques pour la sûreté de fonctionnement
6 ECTS
La normalisation et la réglementation sécurité dans la pratique managériale
6 ECTS
Méthodes avancées d'analyse et de management des risques
6 ECTS
Gestion des crises et situations urgentes et exceptionnelles en sécurité sanitaire
6 ECTS
Éléments de santé au travail pour les ingénieurs et les managers (ESTIM)
3 ECTS
Information et communication pour l'ingénieur - Oral probatoire
6 ECTS
15 crédits à choisir parmi : 15 ECTS
Information comptable et management
6 ECTS
Management et organisation des entreprises
6 ECTS
Pilotage financier de l'entreprise
6 ECTS
Prospective, décision, transformation
6 ECTS
Mercatique I : Les Etudes de marché et les nouveaux enjeux de la Data
6 ECTS
Principes généraux et outils du management d'entreprise
8 ECTS
Modèles de l'organisation - Conception classique
6 ECTS
Droit et pratique des contrats internationaux
6 ECTS
Union européenne : enjeux et grands débats
4 ECTS
Mondialisation et Union européenne
4 ECTS
Politiques et stratégies économiques dans le monde global
6 ECTS
Exercer le métier d'ingénieur
6 ECTS
Socio-histoire de l'innovation techno-scientifique
4 ECTS
Management de projet
4 ECTS
Droit des technologies de l'information et de la communication
4 ECTS
Introduction au management qualité
3 ECTS
Santé, performance et développement au travail
6 ECTS
Outils RH
6 ECTS
Management d'équipe et communication en entreprise
6 ECTS
Droit du travail : relations individuelles
6 ECTS
Droit du travail : relations collectives
6 ECTS
Droit social européen et international
6 ECTS
Analyse du travail et ingénierie de la formation professionnelle
8 ECTS
Outils et méthodes du Lean
6 ECTS
Genre et travail
6 ECTS
MOOC 1
3 ECTS
MOOC 2
3 ECTS
MOOC 3
3 ECTS
Quantification et surveillance des risques
6 ECTS
Management de la sécurité sanitaire
6 ECTS
Test d'anglais
0 ECTS
Expérience professionnelle
15 ECTS
Mémoire ingénieur
42 ECTS

Compétences


L'ingénieur diplômé de l'École d'Ingénieurs du Conservatoire National des Arts et Métiers, spécialité gestion des risques peut intervenir dans de nombreux domaines d'activités, principalement les industries susceptibles d'induire des risques pour la santé de l'homme : chimie, construction, automobile, énergétique, aéronautiques, déchets, etc. Lorsqu'il s'agit de PME ou de PMI, cette fonction peut être mise en œuvre au niveau des branches. De façon plus générale, l'ingénieur de sécurité sanitaire peut prendre des responsabilités dans la gestion des risques des grandes collectivités (territoriales et hospitalières).
Compétences ou capacités évaluées : La certification implique la vérification des compétences suivantes :
1. Élaborer une politique globale de sécurité sanitaire dans les entreprises en référence au développement durable et en tenant compte des process de production, des risques et des incertitudes scientifiques
2. Exercer un leadership scientifique, technique et managérial
3. Analyser de façon critique des publications scientifiques sur les risques sanitaires
4. Réaliser des modélisations mathématiques et statistiques des risques
5. Mettre en place une veille scientifique et réglementaire
6. Choisir des outils appropriés de prévention primaire, secondaire et tertiaire
7. Motiver le management opérationnel
8. Analyser la conformité et auditer les performances
9. Inspecter et contrôler
10. Gérer des crises
11. Communiquer en tenant compte des incertitudes

Thésaurus du Cnam :

  • Management et stratégie
  • Santé publique
  • Environnement
  • Gestion des risques du travail
  • Législation hygiène et sécurité
  • Santé au travail
  • Biologie
  • Toxicologie
  • Epidémiologie
  • Politique de santé
  • Conditions de travail
  • Bruit au travail
  • Risque biologique
  • Risque physique
  • Norme
  • Prévention des risques
  • Microbiologie
  • Physiologie humaine
  • Risque chimique
  • Organisation du travail
  • Hygiène et sécurité
  • Sécurité sanitaire

Thésaurus Formacode :

  • Aucune indexation

Métiers (ROME) :

  • H1302 - Directeur / Directrice Hygiène, Sécurité et Environnement en industrie -HSE-
  • H1302 - Ingénieur / Ingénieure conseil en prévention des risques industriels
  • H1302 - Ingénieur / Ingénieure en prévention des risques industriels
  • H1302 - Ingénieur / Ingénieure de recherche en Hygiène, Sécurité et Environnement en industrie
  • H1302 - Ingénieur / Ingénieure Hygiène, Sécurité et Environnement en industrie -HSE-

Nomenclature des Spécialités de Formation (NSF) :

  • 331 - Santé
  • 344 - Sécurite des biens et des personnes, police, surveillance

Familles d'activités professionnelles (FAP)

  • Aucune indexation

Indexations externes

Secrétariat

Libellé
Risque Santé Sécurité (RS2)
Nom du contact
Isabelle Corbeau
Numéros de téléphone
01 40 27 25 65
Adresse postale
2-RDC, 292 rue Saint-Martin
Paris cedex 03 75141